F….à…..H

Fatigue : Fatigué ?

Plutôt que de vous ruer sur des médicaments anti fatigue ou boisson énergisante, aux résultats discutables et effets secondaires certains, avez vous pensé à vérifier que vous apportez bien le minimum syndical d’énergie à votre corps?Lorsque votre voiture n’avance plus, vous commencez bien par vous assurer que son réservoir d’essence n’est pas vide, avant de la conduire à votre garagiste ! Pour avoir la pêche, un statut suffisant en fer, magnésium, protéines et vitamines est nécessaire. Et les besoins augmentent en cas de stress, surmenage, règles abondantes, maladie…

Foie : Les foie est extraordinairement polyvalent, c’est un organe clé de la santé. Parmi ses innombrables casquettes, c’est notre gestionnaire de « poubelle  intérieure ». Quand il va mal, non seulement tout va mal, mais en plus on élimine moins bien nos déchets, d’où cet état nauséeux (on a l’impression d’être empoisonné). Le mettre au repos est impératif et rapidement payant : mieux être, teint plus éclatant, maux de tête qui s’estompent…La vie redevient tout à coup belle et légère ! D’une manière générale, pensez à évitez tout abus notamment de sucre ( et boissons sucrés), d’alcolle et de gras.

Causes éventuelles : Personnes mal comprises,sentiments d’être jugées, critiqués, méprisées ou leurs besoins n’est pas respectés.

Gouttes : Lorsqu’un excès d’acide urique provoque une inflammation des articulations, ça fait mal. Très mal ! La goutte s’attaque souvent au gros orteil, mais les reins finissent par en pâtir eux aussi. Évitez surtout les aliments riches en purines, qui se transforment en acide urique dans votre organisme (abats-rognon, ris, foie-épinard, oseille, champignons, asperge, cresson, lentilles, petits pois…)

Hémorroïdes : La crise hémorroïdes est l’un des maux les plus répandus. Même si

Hémorroïdes : La crise hémorroïdaire est l’un des maux les plus répandus. Même si, par pudeur, personne n’admet en avoir souffert un jour ! A la base, les hémorroïdes sont des veines parfaitement normales, qui assurent l’étanchéité de l’anus-heureusement qu’elles sont là ! C’est lorsqu’elles sortent de leur fief que les problèmes commencent : douleurs, saignements…

Et pourquoi sortent elles ? Globalement, à cause d’une poussée trop importante (constipation, effort physique intense type déménagement) sur fond de parois veineuses fragiles pour cause de sédentarité grave, de manque de végétaux et de protéines ! Traitez impérativement la constipation si nécessaire.

Curcuma, graine de chanvre, poivron noir, choucroute ou compléments alimentaires

Causes éventuelles : s’obliger à faire quelque chose de force, être en désaccord, se sentir pris au piège, insécurité

Herpés : (Bouton de fièvre) bucal, génital, oculaireUne fois que vous avez un herpès, vous gardez le virus en vous toute votre vie.. Il se « réveille » en cas de fatigue, de stress, d’exposition solaire…Et parfois sous l’action de certains composant alimentaires ! Des spécialistes estiment que l’acide aminé ‘arginine » favorise le développement du virus, contrairement à la lysine, un autre acide animé plutôt hostile au virus. En période « sensible », mieux vaut favoriser les seconds et délaisser les premiers ! Ces habitudes alimentaires sont à adopter en prévention d’une crise, par exemple lorsque vous partez en vacances au soleil ou alors avant vos règles, car une fois installé, l’herpès suit son cycle sans que rien ne puisse l’en empêcher.

Cause éventuelles : colère non exprimée, dégoût, frustration, situation difficile à accepter

Hyperacidité (déséquilibre Acido basique)

L’hyperacidité ne concerne pas seulement les brûlures de l’estomac. Il s’agit du corps tout entier, « trop acide » en raison d’une alimentation acidifiante. Pour rétablir l’équilibre acido-basique physiologique normal, et vous libérer des douleurs musculaires, urinaires, articulaires, digestives, stress, fatigue, mais aussi perte osseuse, problèmes de peau…Liés à votre état, il suffit de manger davantage d’aliments basiques. L’exemple type d’une douleur provoqué par un excès d’acide, c’est la courbature (trop d’acide lactique). Les aliments acidifiants aggravent toujours les choses : viande, œuf, poisson, fromage (tous les aliments riches en protéines, surtout d’origine animale), produits sucrés, caféine…Les aliments « basiques » eux, les améliorent : fruits, légumes, fruits séchés, herbes aromatiques.

Hypertension : La pression artérielle est un indicateur majeur de notre santé. Dans la norme, entre 10/6 et 16/9, tout va bien. Dès que les chiffres grimpent, le risque d’infarctus et d’attaques cérébrales s’accroît de façon vertigineuse. Bonne nouvelle : une alimentation adaptée « antihypertension » est très efficace, pour ne pas dire vitale. Elle se révèle de toute façon indispensable, médicament ou pas. Un seul exemple : un régime pauvre en sel et riche en fruits et légumes fait chuter la tension de 17% en quelques semaines !!

Cause éventuelle : Personne qui refoule ses émotions, dramatise les situations, cherche à faire le bonheur de leur entourage et peuvent se créer des tensions. Se sent responsable du bonheur des autres,